BP 12 - 75660 Paris Cedex 14

LE PHONÉTHON

À PHONÉTHON EXCEPTIONNEL, MOBILISATION EXCEPTIONNELLE

Le Phonéthon 2020 se déroulera cette année du 19 au 22 novembre prochain dans un contexte exceptionnel.

La guerre menée par la coalition turco-azérie et les mercenaires islamistes contre l’Artsakh est la plus intense jamais enregistrée dans la région. Les milliards de revenus pétroliers de Bakou se sont déversés sur l’Artsakh recyclés en missiles et bombes. Rien n’a été épargné : ni femmes, ni enfants ; ni habitations, ni écoles, ni hôpitaux.

Confrontée à une supériorité militaire disproportionnée, coupée de toute possibilité de réapprovisionnement en armements, l’armée arménienne a mené un combat héroïque pendant 44 jours.

Sous l’œil indifférent de la « communauté internationale », l’Artsakh, démocratie vivante qui a démontré au monde sa volonté de vivre libre et son attachement aux valeurs européennes, a été vaincue par une dictature pétrolière corrompue, soutenue par la deuxième armée de l’Otan, dont le chef jurait publiquement de continuer l’entreprise d’extermination entamée il y a 105 ans par ses ancêtres. Les objectifs génocidaires des agresseurs n’ont pas été atteints, mais l’Artsakh est blessé dans sa chair, gravement amputé.

Le Phonéthon se tient cette année dans ces circonstances dramatiques. Le défi est de taille : il s’agit d’apporter à l’Artsakh et à l’Arménie un soutien à la mesure des immenses besoins nés de l’agression et des destructions turco-azéries, en dépit des restrictions que la Covid-19 impose au regroupement des bénévoles du Fonds dans ses centres d’appels habituels. Le « Plan B », adopté à cet effet, prévoit une diminution du nombre de bénévoles (à cause des règles sanitaires) et un étalement du Phonéthon sur plus de 4 jours.

Dans ce cadre, n’attendez pas que l’on vous appelle, effectuez dès à présent votre don.

Le Phonéthon 2020 a comme premier objectif de continuer à répondre aux besoins prioritaires des réfugiés suite aux déplacements et aux destructions liés à la guerre. Protéger et soutenir les villages frontaliers en les renforçant est une priorité vitale, c’est le second objectif du Phonéthon. Le troisième objectif est d’aider les Arméniens du Liban et de Syrie.

1. Aide aux réfugiés

Il faut continuer à soutenir les 100 000 réfugiés d’Artsakh en Arménie. Ces personnes sont arrivées les mains vides et manquent de tout. Il faut les recenser et les aider : hébergement, nourriture, vêtements, soins, éducation des enfants, etc.
Les réfugiés qui rentrent en Artsakh doivent être soutenus : aide financière aux familles en attendant la reprise de l’activité économique, déminage, reconstruction des logements et des infrastructures détruits ou endommagés.

2. DéVELOPPEMENT DES VILLAGES FRONTALIERS

Le renforcement des villages frontaliers est essentiel pour les populations qui y vivent et vital pour la sécurité du pays.
Les opérations de reconstruction des logements et des infrastructures détruits doivent être engagées dès que possible. L’aide est également destinée à :

  • l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation
  • l’extension du projet agropastoral du Tavush qui irrigue l’ensemble de la région et a un impact fort sur le développement des villages frontaliers de la région
  • le développement des énergies alternatives, apports très importants pour la durabilité et la sécurité des communautés frontalières
  • le développement des petites entreprises familiales, essentiel pour renforcer la volonté de la population de rester sur ses terres et de sécuriser les frontières du pays.
3. Soutien aux Arméniens du Liban et de Syrie

Aide aux Arméniens voulant rester au Liban ou en Syrie et à ceux qui souhaitent ou sont en train de s’établir en Arménie. Le développement d’initiatives pour soutenir ces derniers à leur arrivée est essentiel pour que l’Arménie ne devienne pas un pays de transit.

Résultats DU PHONÉTHON EUROPÉEN DU FONDS ARMÉNIEN

Le Phonéthon du Fonds Arménien de France s’est clôturé le dimanche 22 novembre 2020 à 20h avec un total de plus de 2,1 millions d’euros en dons reçus et promesses de dons, en hausse de 91 % par rapport à 2019. La mobilisation et la fidélité des donatrices et donateurs, exceptionnellement fortes en dépit de la crise sanitaire et de la crise économique, ont fait l’admiration de tous, en particulier du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, qui a visité le centre d’appels de Paris en signe de solidarité avec le peuple arménien. Les sommes recueillies serviront principalement à aider les réfugiés de l’Artsakh.

 

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.