BP 12 - 75660 Paris Cedex 14

Les Actus

Projets Ororots

[16/04/2019] – Fonds Arménien de France

La stabilité économique et la vulnérabilité sociale de la population sont la principale raison du déclin total du taux de natalité en Arménie.

Ainsi, si en 1990, 80 000 bébés étaient nés, leur nombre est tombé à 32 100 en 2002. Les subventions de l’État ne suffisant plus à répondre aux besoins des familles deux options s’offrent à nous: renoncer à avoir des enfants ou espérer une aide.

Les données fournies par le ministère de la Santé et de la Sécurité sociale sur la situation sociale des familles socialement vulnérables ayant un nouveau-né étaient extrêmement préoccupantes pour le Fonds Arménien. En 2002, lors de la réunion annuelle, le conseil d’administration du Fonds Arménien a pris la décision de lancer un programme visant à fournir des colis d’assistance d’urgence aux parents vulnérables avec des enfants nouveau-nés. Selon les estimations, il y aurait 5 000 familles de ce type en Arménie.

Le projet a débuté en 2003. Sa mise en œuvre a été divisée en plusieurs étapes. Les habitants de la région de Syunic sont devenus les premiers bénéficiaires. Les nouveau-nés ont reçu une trousse d’aide d’une valeur de 150 $ comprenant les nécessités de base :; nourriture, médicaments et vêtements.
Le projet a reçu 750 000 dollars de dons au cours de la première année. Les dons pour le projet ont été fournis par Chypre, le Brésil et le Canada. L’aide financière au projet a également été fournie par des sponsors arméniens.

La prochaine série de distribution d’assistance aura lieu à Tavush Marz. Il convient de mentionner que, dans le choix de l’emplacement, le Fonds a tenu compte de nombreux facteurs: faible taux de natalité, proximité de la frontière, grand nombre de familles socialement vulnérables. Une vérification minutieuse des listes de bénéficiaires est faite pour s’assurer que les familles vraiment nécessiteuses sont incluses.

Il est difficile d’imaginer le bonheur des mères lorsqu’elles reçoivent les clois d’assistance. Beaucoup d’entre elles sont mères célibataires, réfugiées ou sans abri. Mais les nouveau-nés ne doivent pas ressentir tous ces inconvénients: rien ne doit nuire à leur santé, mettre en danger leur sécurité et influer sur leur avenir. Ce sont les problèmes à résoudre par les adultes. Cependant, parfois même la personne adulte se sent impuissante et sans protection comme un enfant.
Aidons les nouveau-nés de familles précaires.

Le montant estimé pour un enfant est de 150 dollars US. Le budget annuel du projet est de 750 000 dollars US.