BP 12 - 75660 Paris Cedex 14

Les Actus

Programme du Fonds Arménien
pour la reconstruction en Artsakh

[21/05/2021] – Raffi Hekimyan

Le Fonds Arménien financera la reconstruction de 1 028 logements et de 50 km de routes, pour un investissement de plus de 55 millions d’euros.

Logement, transport, éducation : ce sont les 3 priorités qui structurent le programme du Fonds Arménien mondial Hayastan pour l’Artsakh. Définies suite à une étroite concertation avec les autorités de l’Artsakh, elles ont abouti à une liste de projets dont la réalisation débutera incessamment. Les projets comprennent notamment des logements et plus de 50 km de routes, pour un investissement total de plus de 55 millions d’euros. S’y ajoute, à la demande du Fonds Arménien de France, une partie agriculture, pour favoriser le développement économique, en cours de chiffrage.

Après l’urgence liée à leur accueil en Arménie, la majorité des déplacés est rentrée en Artsakh. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur maison, détruite ou située en zone occupée.
Les déplacements sont rendus difficiles. Les grands axes de circulation doivent être rénovés, les familles relogées, l’éducation assurée et l’économie, en particulier l’agriculture, doit être relancée dans ce pays profondément marqué par 44 jours d’une guerre traumatisante.

1. LOGEMENT

Les projets de construction de logements concernent la ville de Stepanakert et la région d’Askeran. Ils se traduiront par la construction de 748 appartements et 280 maisons qui sera réalisée sur une période de trois ans. Ces constructions permettront de résoudre le problème du logement pour plus de 5 000 personnes déplacées d’Artsakh. Ces projets (à l’exception de ceux de la rue Toumanyan de Stépanakert, dont la construction est engagée), sont au stade de la conception et leurs coûts doivent encore être affinés lorsque les plans seront finalisés. La sélection des entrepreneurs (à l’exception de ceux de la rue Toumanyan) sera faite par appel d’offres auprès d’entreprises de construction d’Artsakh et d’Arménie.

VILLE DE STEPANAKERT
Immeubles de la rue Toumanyan…

Deux bâtiments totalisant 261 appartements situés sur la rue Toumanyan à Stepanakert sont aujourd’hui inachevés. Leur construction par deux entreprises privées a été interrompue du fait de la guerre et des difficultés financières qu’elle a générées. Les travaux seront achevés par le Fonds Arménien (maître d’œuvre) et les coûts antérieurs à l’achèvement du projet seront remboursés. Grâce à quoi, la reconstruction des bâtiments inachevés coûtera environ 20 % moins cher que la construction de nouveaux bâtiments.
Les travaux devraient être achevés d’ici la fin de l’année et dans moins d’un an, ce sont 261 familles déplacées de Hadrout et de Shushi qui recevront un logement. Le budget total pour l’achèvement de ces deux bâtiments est de 11 M€, pour une superficie totale de 30 750 m2, soit un coût de 358 € pour 1 m2.

… sur la rue Tigran Mets…
La construction d’un complexe résidentiel de 204 appartements sur la rue Tigran Mets devrait débuter en avril 2021. Au deuxième trimestre 2023, ce sont autant de familles déplacées de Hadrout et Shushi qui recevront leur logement. Le projet est actuellement au stade de la conception. Néanmoins, pour gagner du temps, sur proposition du gouvernement de l’Artsakh, les travaux de préparation, y compris le nivellement du sol, la pose des fondations (pour lesquelles les plans sont déjà élaborés) commenceront au printemps.
Le budget estimé est de 10,4 M€.

… Dans le district d’Ajapnyak et sur la rue Knunyants
La construction d’immeubles résidentiels dans le quartier Ajapnyak et de la rue Knunyants à Stepanakert devrait commencer en avril 2021 et s’achever au deuxième trimestre 2023. Ce seront alors 123 appartements (60 à Ajapnyak et 63 rue Knunyants) qui seront attribués aux familles déplacées de Hadrout et Shushi. Le coût estimé du projet est de 5,76 M€.

RÉGION D’ASKERAN
Maisons d’habitation dans les communautés d’Astghashen et de Hovsepavan
La construction de 280 maisons d’habitation dans les communautés (municipalités) d’Astghashen (120 maisons) et de Hovsepavan (160 maisons) devrait commencer en avril 2021 et s’achever au deuxième trimestre de 2022.
Ces maisons sont destinées à 280 familles déplacées des villages de Sghnakh, Jraghatsner, Mokhshmahat, Madatashen, Ukhtasar et Nor Verinshen. Le budget estimé du projet est de 11,2 M€.

Immeubles d’appartements dans la communauté d’Ivanyan
Ce sont 160 appartements qui seront réalisés dans la communauté d’Ivanyan pour les familles déplacées de la communauté de Mets Tagher. La construction devrait commencer en avril 2021 et s’achever au deuxième trimestre de 2023. Le projet est actuellement au stade de la conception ; son coût estimé est de 5,92 M€.

2. CONSTRUCTION DE ROUTE

En raison des changements intervenus suite à la guerre dans les frontières de la République d’Artsakh, de nombreuses communautés ont été privées des routes de liaison avec les voies de circulation principales. Soulignant la nécessité de circuler librement et en toute sécurité de la population d’Artsakh, le Fonds Arménien entreprendra la construction de 50 km de routes stratégiques :
– 5 km entre la route principale P-3 et Kaghartsi-Paravatumb
– 2 km entre la route principale T-4-1 et le village de Kret
– 4 km entre la route principale M-2 et Kochoghot
– 2 km entre la route principale M-2 et Verin Horatagh
– 27 km entre Martakert et Nerkin Horatagh P1
– 9 km entre la route principale M-2 et Astghashen – Patara.

Ces projets sont actuellement au stade d’études et les budgets définitifs seront fixés une fois que la conception et les plans seront finalisés, mais sur la base des évaluations préliminaires, le budget approximatif global est de 9,64 M€.
La sélection des entrepreneurs se fera par appel d’offres ouvert aux entreprises de construction d’Artsakh et d’Arménie. Le contractant sera sélectionné sur la base de critères prédéterminés – notamment les projets similaires réalisés et le prix – par le Fonds Arménien qui supervisera également les travaux.

3. ÉDUCATION

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde », disait Nelson Mandela. Considérant l’éducation comme l’un des moteurs du développement, le Fonds Arménien prévoit de mettre en oeuvre deux projets éducatifs en Artsakh.

Reconstruction de l’Université d’État d’Artsakh
En 2019-2020, la reconstruction de l’Université d’État d’Artsakh a été lancée avec un cofinancement de l’Etat d’Artsakh. Les principaux travaux de reconstruction et de rénovation des six bâtiments sont presque achevés. Mais compte tenu de la situation d’après-guerre, l’Artsakh n’est pas en mesure de couvrir sa part du budget pour les terminer. A la demande du Président de l’Artsakh, le Fonds va assurer leur poursuite pour un coût estimé à 1,25 M€.

Programme d’activités parascolaires
Le gouvernement de l’Artsakh a lancé une série de réformes dans le système éducatif qui inclut la création d’un programme d’activités parascolaires.
Son objectif est de fournir aux enfants un espace au sein de l’école pour les aider à préparer leurs devoirs, acquérir de nouvelles connaissances et compétences, et aussi pour donner aux parents la possibilité de travailler car leurs enfants seront pris en charge dans de bonnes conditions. Ce programme contribuera à l’éducation des enfants et à stimuler l’économie.
La phase pilote du programme sera lancée dans 20 villages frontaliers à partir de septembre 2021. Le programme couvrira toutes les communautés d’Artsakh d’ici deux ans.
Tous les enseignants, spécialistes et directeurs adjoints impliqués dans le programme suivront une formation préalable. Celle-ci sera notamment financée par le Ministère de l’Education, des sciences, de la culture et des sports d’Artsakh. Les coordinateurs du programme sont actuellement en Artsakh pour évaluer la capacité des enseignants et des écoles impliqués.
Ce programme nécessite la rénovation et l’équipement de locaux spécifiques (modernisation, ameublement, rénovation, notamment des cuisines, achat d’équipement, etc.).
Les coûts seront couverts par des organisations caritatives et éducatives et par le Fonds Arménien. Celui-ci prendra en charge le coût des locaux de dix écoles pour un montant de 31 000 €.

4. AGRICULTURE

Soulignant l’importance du retour au cours normal de la vie rurale et du développement économique et sur la base de l’expérience acquise ces dix dernières années dans le Tavush, le Fonds Arménien de France a proposé la mise en œuvre d’un projet agricole destiné à relancer ce secteur en Artsakh. Ses bénéficiaires recevront notamment des semences, des 0tracteurs et du carburant pour leur permettre d’exploiter les terres qui leur seront allouées.
Rappelons qu’un programme d’allocation de terres communales inexploitées a été lancé pour permettre à des familles déplacées d’Artsakh d’avoir une activité agricole et une autosuffisance alimentaire. Étant donné qu’il n’y a pas encore d’informations sur l’étendue totale des terres allouées, il n’est pas encore possible de fournir le coût global du projet.
Le programme présenté ci-dessus est celui qui avait été élaboré par le Fonds Arménien avant l’annonce par le gouvernement d’une contribution de 52 milliards de drams de sa part. Grâce à cette allocation, des réalisations additionnelles pourront être menées à bien, comme par exemple des panneaux d’eau chaude solaire sur de nombreuses maisons rurales, photovoltaïques sur des bâtiments collectifs et la distribution de centaines de serres.
Tous les fonds utilisés par le Fonds Arménien pour la réalisation de ce programme pour l’Artsakh proviennent des collectes effectuées dans le cadre de la campagne « Tous pour l’Artsakh », à laquelle plus de 750 000 foyers et entreprises de 120 pays différents ont participé avec, dans le peloton de tête, les États-Unis, l’Arménie, la Russie et la France.

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.