BP 12 - 75660 Paris Cedex 14

Les Actus

Phonéthon & Téléthon 2022 :
Chaque don est une réponse à l’agression azérie

[12/01/2023] – Bédros Terzian

C’est parti. Avant même que les comptes définitifs du Phonéthon 2022 ne soient établis, les projets agricoles prévus ont commencé à être réalisés sur le terrain, dans les villages frontaliers d’Arménie et d’Artsakh. Car la nature n’attend pas. Il y a des saisons pour semer et d’autres pour récolter. En prévision de quoi les études avaient été menées à bien, les familles bénéficiaires choisies et les commandes passées. La distribution de semences, de plants d’arbres fruitiers et de serres a donc pu commencer à temps.

La progression des dons et promesses de dons du Phonéthon 2022 permet de voir encore plus grand que l’an dernier en termes de projets. Merci. Grâce à vos dons, le Fonds Arménien pourra amplifier le soutien apporté aux villageois dans les régions où il travaille déjà en Arménie (Tavush, Syunik) et en Artsakh et, pour la première fois, venir en aide aussi à des villages frontaliers de la province de Guégharkounik, sur les rives est et nord du lac Sévan (Arménie). A l’heure où ces lignes sont écrites, le compteur du Phonéthon affiche 1,86 million d’euros en promesses et dons reçus. C’est 10,8 % de plus qu’en 2021, le même jour. Lorsque le Phonéthon a clôturé, le dimanche 20 novembre 2022 à 18h, la progression n’était que de 5,1 %. L’augmentation survenue depuis s’explique par le fait que de nombreux donateurs et donatrices que nos bénévoles n’avaient pas pu joindre au téléphone ont effectué leurs dons en ligne ou envoyé leurs chèques dans les jours qui ont suivi. Et cela continue.

POURQUOI CHAQUE DON EST IMPORTANT ?

Cette progression est malheureusement pondérée par le fait qu’il arrive que des personnes, qui ont pourtant fait des promesses de dons, ne les finalisent pas.

Les comptes définitifs du Phonéthon, qui sont arrêtés tous les ans au 15 janvier, affichent donc parfois une diminution par rapport au montant total promis.
C’est une question grave dont il faut parler ouvertement.
Une promesse de don est un engagement moral fort. Des familles vivant dans des villages frontaliers soumis à une pression constante de la soldatesque azérie en Arménie et en Artsakh, comptent sur nous. Déjà, en temps de paix, leurs conditions de vie étaient précaires. Manque d’eau ici, absence de ressources matérielles pour démarrer une exploitation agricole là-bas : une grande partie de la population rurale arménienne vit en dessous des seuils de pauvreté. De nombreuses localités n’ont pas encore de routes praticables. L’héritage soviétique est très lourd. L’Arménie ne fait pas exception. D’autres Républiques ex-soviétiques souffrent des mêmes maux, mais elles ont des moyens bien plus conséquents que l’Arménie pour y remédier.
A cela s’ajoute maintenant l’insécurité. Et pourtant, ces villageois sont accrochés à leurs terres ancestrales. Ils ne nous demandent pas la charité : juste qu’on leur donne les moyens de démarrer des exploitations agricoles couvrant les besoins de leurs familles. C’est pourquoi chaque don compte. Chaque don est une réponse à l’agression azérie.

RÉSULTATS DU TÉLÉTHON

Le Téléthon du Fonds Arménien, qui s’est tenu le 24 novembre en deux temps, d’abord en Arménie puis aux États-Unis, a clôturé sur des promesses et des dons de 11 millions d’euros (identique à 2021) qui se décomposent comme suit : Arménie et Artsakh 1 million, États-Unis 5 millions, France 3,28 millions, Royaume-Uni 700 000, Toronto 547 000, Montréal 204 000, Brésil 100 000, Suisse 80 000, Allemagne 53 000, Argentine 25 000, Autriche 6000 et Roumanie 3800. Il s’agit de dons destinés au renforcement des villages frontaliers en Arménie et en Artsakh par la réalisation de projets agricoles et autres. La participation de la France comprend la somme que le compteur du Phonéthon affichait le 24 novembre 2022 (1,76 million) ainsi que des dons hors Phonéthon et des legs qui seront consacrés à des réalisations dans les villages frontaliers (1,52 million, en recul de 38 % par rapport à 2021). Les dons dédiés à d’autres projets que le renforcement des villages frontaliers (construction de logements sociaux, d’écoles, etc.) ne sont pas intégrés dans ceux du Phonéthon et du Téléthon. N’oubliez donc pas. Si vous n’avez pas encore honoré votre promesse de don, faites-le dès aujourd’hui*.

*Vous pouvez faire votre don en ligne ( https://dons.fondsarmenien.org/phonethon ) ou en envoyant votre chèque au Fonds Arménien de France, BP 12, 75660 Paris cedex 14. Un reçu Cerfa permettant une déduction fiscale de 66 % vous sera envoyé. Pour une déduction fiscale sur 2022, votre chèque doit être daté au 31/12/22 au plus tard.

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.