BP 12 - 75660 Paris Cedex 14

Les Actus

Ce qui va être mis en œuvre
grâce à vos dons

[11/01/2023] – Asmik Kévorkian

Vous avez été très nombreux à soutenir le dernier Phonéthon. Grâce à vos dons, le Fonds Arménien de France va poursuivre et amplifier, malgré la situation très difficile, ses actions au Syunik, au Tavush, en Artsakh et au Liban.

SYUNIK
Malgré le danger, poursuivre !

Le courage et le labeur des habitants des villages frontaliers d’Arménie ont été récompensés ; en 2022, grâce au Fonds Arménien de France, ils ont récolté du blé, des légumes, des fruits et ont arrosé leurs cultures. La question de l’eau a été réglée pour cinq villages au printemps et à l’automne. Des serres et des ruches ont été installées, et la production de viande a augmenté. Les 1 300 000 plants de légumes et 100 000 plants d’arbres fruitiers distribués ont assuré le quotidien alimentaire des habitants. La récolte de blé a permis d’obtenir cette année 4 500 tonnes de céréales de qualité exceptionnelle qui permet de couvrir 40% des besoins annuels de la région et fournit des semences pour la prochaine moisson. Ces programmes se poursuivront l’année prochaine.

ARTSAKH
La reconstruction est en marche !

Reconstruire les habitations détruites et en construire de nouvelles pour les familles déplacées a été l’impératif du Fonds Arménien Mondial quelques mois après la fin de la guerre de l’automne 2020. En parallèle, le Fonds Arménien de France a créé de petites exploitations agricoles qui ont permis aux Artsakiotes de se nourrir : 27 serres de 100 m2 chacune ont été installées dans les régions de Martakert et de Martuni. Depuis 2021, 3 300 000 plants de légumes, 200 000 plants d’arbres fruitiers ont été distribués et 150 ruches remises à des apiculteurs. Une aide sera maintenue pour aider les populations locales à continuer à vivre sur leurs terres ancestrales.

TAVUSH
La création du Lycée agricole Patrick Devedjian

Le succès est au rendez-vous pour le programme agro-pastoral développé depuis 13 ans. La ferme de Lusadzor poursuit ses activités autour de l’élevage et de l’agriculture : le cheptel bovin compte 270 têtes et se nourrit de cultures fourragères produites localement. L’exportation annuelle vers la Russie de 70 tonnes de fromages par an se poursuit. Une action conjointe du Fonds Arménien de France et du département des Hauts-de-Seine a permis la création du Lycée agricole Patrick Devedjian à Idjevan. La ferme de Lusadzor servira aux travaux pratiques des 40 élèves inscrits depuis septembre dans le tout nouveau lycée.

LIBAN
La formation professionnelle et l’éducation

C’est en 2021 que le Fonds Arménien de France a mis en place un programme de formation d’aides infirmières en collaboration avec l’Université Saint Joseph de Beyrouth. En 2022, il a lancé, avec cette même université française, un programme de formation d’assistants dentaires, financé à hauteur de 44 000 € pour les 44 personnes inscrites. Parallèlement, le Fonds Arménien de France continue de fournir chaque année une aide de 100 000 € aux écoles arméniennes du Liban pour les aider à poursuivre leur mission en dépit de la très grave crise économique qui frappe ce pays.

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.